REVIS TES GADGETS (3):Les Créatures Fluo du Docteur Collaro

REVIS TES GADGETS (3):Les Créatures Fluo du Docteur Collaro

Video réalisée par Sylmun

Go Go gadget Collaro !

Nous sommes en Mars 85, et Pif gadget est clairement en train de se réinventer. Depuis peu devenu les éditions VMS , la rédaction est avant tout devenu une bulle marketing où certe, les dessinateurs ont droit de cité mais où la publicité conditionnent beaucoup de choses.

Depuis le numero 832, et parce que Pif vient de lancer son fameux Télé Pif Poster, Stephane Collaro, régulier camarade de jeu, devient pour l’occasion l’homme sandwich de 4 gadgets, d’une façon d’ailleurs totalement fun et créative.


Le 832/ 833/ 834/ 835 forment d’ailleurs 1 tout assez intéressant.

Premièrement, les 4 gadgets qui paraîtront dans ces 4 numéros ne seront jamais réédités. Pourquoi ?

Les proposer à nouveau ne pourra se faire que si Collaro accepte leur exploitation avec son image. Le deal sur les gadgets que Collaro à présenté à toujours été le même. Du coup, amis pointilistes, vous pouvez verifiez, mais les gzdgets édités la première fois avec Collaro sur la couverture,ne seront pas re-exploités.

Preuve en est, le gadget qui nous intéresse devait s’appeler les insectes de la nuit , et tout était maquetté en fonction ( il en reste 1 trace sur la double page de présentation du gadget ).

Et oui, ils ont oublié de rebaptiser le gadget qui était prévu sans Collaro à la base, et sur un angle sérieux.

Mais, ce gadget illustre aussi 2 faits intéressants:

On notera tout d’abord l’usage du terme « fluo », couleur totalement à la mode à cette époque, ( fringues, lunettes, etc…).plutôt que  » phosphorescent « , terme trop scientifique pour appâter le chaland !

Mais le plus intéressant c’est l’anecdote suivante :

Les créatures fluo n’ont jamais été validées comme convenant aux enfants.

Leur matière souple, les petites pattes qui dépassent, tout ça s’ingurgitent si on le laisse traîner dans les mains d’enfants en bas âge.

Pire, quand on les chargeaient sur une ampoule pour la faire briller de mille feux, et qu’on l’oubliait, cette texture trop molle brûlait ou fondait, dégageant de surcroît une odeur chimique. Et détruisant le gadget. Sans omettre les risques de brûlures en le reprenant dans les mains.

Et des accidents , il y en a eu forcément.
Le Pif 833 est un des rares dont les invendus n’ont pas été en pochette Pif ensuite , mais détruits !

Retrouver ces petites créatures est déjà compliqué, alors un numéro neuf sous blister…je vous laisse imaginer.

Considéré dangereux, les insectes de la nuit sont une espèce en voie de disparition…

Vous pouvez vous levez très tôt pour espérer trouver soit le gadget seul , soit le vrai défi, sept numéros neufs avec les 7 modèles différents.

A part ça, ce gadget était simple mais fascinait. On retrouve des courriers de lecteurs où certains disaient dormir avec, ( leur veilleuse en fait ) et moi même je me revois soucieux de charger en lumière ma creature pour l’admirer.

Faire 1 vidéo sur ce gadget pouvait se faire en 10 secondes…on a préféré scenariser leurs origines avec du fun.
Et le professeur Sylmun n’a pas encore tout dit !
La suite la semaine prochaine.

Remercions le pour son précieux travail 😉

Les créatures fluo révèlent leur secret .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s